Anton Gajdos-Poirette

Né à Saulzoir, Anton découvre d’abord l’univers de la musique à l’école et l’harmonie de son village. Musicien curieux, son chemin est nourri d’une diversité de pratiques artistiques et son parcours jalonné d’expérimentations qui forgent son envie absolue de transmettre. Il poursuivra donc sa formation musicale au conservatoire intercommunal de Solesmes, puis au conservatoire départemental de Valenciennes, jusqu’au conservatoire Royal de Mons où il obtiendra son Bachelor de flûte traversière auprès de Marc GRAUWELS en 2017 ; il suivra également des stages au Trio d’Argent en 2013 et 2014. En parallèle, il obtient une licence de musicologie à l’Université Lille 3 en 2012, une certification d’intervenant spécialisé en art-thérapie à l’Université Catholique de Lille en 2013, et suit des formations à la lutherie sauvage au CFMI de Lille. Depuis 2011, il enseigne dans différentes écoles du département du Nord, notamment Marchiennes, Dechy, Seclin et Faches-Thumesnil ; il intervient aussi dans les établissements pénitentiaires de la région en tant que musicien, dans le cadre de la recherche-action en art « Le Jeu d’Orchestre » (Programme Chercheurs Citoyens) de l’université Lille 3. À la suite d’un voyage en Mongolie en 2012, il pratique la cithare Yatga après s’être formé au conservatoire d’Oulan-Bator auprès de Munkh-Erdene CHULUUNBAT, et fonde notamment le Duo Altaï avec Lucie Deleplanque. En 2013, il intègre La Volière, orchestre de flûtes des Hauts-de-France réunissant des musiciens professionnels enseignant dans les conservatoires et écoles de musique de la région. À partir de 2018, il est responsable de la programmation musicale du festival Les Estivales d’Art & Cendres. Aujourd’hui, il prépare avec Ronan BACIKOVA et la compagnie Art & Cendres la création d’un tiers-lieu dédié à la résidence d’artiste, la promotion du spectacle vivant et sa diffusion dans le domaine du théâtre et de la musique sur le territoire du Sambre-Avesnois.