Aline Delobel, musicienne et cheffe d’orchestre

ateliers_orchestre3Passionnée de musique depuis l’enfance, Aline Delobel commence sa formation en 2002 à l’école de musique de Roye (80) par l’apprentissage de la flûte traversière, qu’elle perfectionnera jusqu’en 2009. En parallèle, elle apprend le piano et suit un parcours orchestral dans l’Orchestre d’Harmonie de Roye, qui lui permet de se produire en spectacles lors de représentations symphoniques, de ciné-concerts, et la conduit à enregistrer, toujours au sein de ce même orchestre, un CD intitulé Hvala en 2009.

Elle arrive à Lille cette même année afin de passer une Licence de Musicologie. Elle entend alors parler d’un programme de recherche-action initié par l’Université Lille 3 portant sur le Jeu d’Orchestre, qui questionne le rôle de l’art dans les établissements pénitentiaires de la région, grâce à des interventions orchestrales. Emballée par ce projet, elle y participe et oriente désormais ses études et sa pratique sur cette technique orchestrale. Elle passe alors un Master Arts et Existences qu’elle canalise sur cette question : L’orchestre : un renouveau dans le monde, en master 1, et La rencontre à travers la musique, en master 2.

Diplôme en poche, elle voyage et se forme à la méthodologie Esagramma à Milan auprès de Licia Sbattella, puis part pour Madagascar étudier la relation des Malgaches à la musique.

En 2014, elle co-fonde l’association L’inter(s)tisse dans laquelle elle s’investit en développant des projets qui explorent la place de l’art et de la culture dans les institutions.

Publicité